Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > L'action solidaire et humanitaire > Des nouvelles d'Haïti : La Gazette > Le laboratoire du Centre - Gazette #26 - Avril 2018

L'action solidaire et humanitaire

 

Le laboratoire du Centre - Gazette #26 - Avril 2018

Le laboratoire du Centre

Cette gazette est pour nous l'occasion de vous proposer un point sur le laboratoire du Centre Pédiatrique Marie Poussepin. En effet, la Fondation Hôpital Saint Joseph de Marseille a grandement contribué à sa mise en place, et c´est un beau projet qui se développe progressivement.

Un laboratoire accessible à tous

Un laboratoire accessible à tous

Réalisant que ce service est manquant dans les environs et qu’il est une véritable aide diagnostique aux côtés de la consultation, il a été décidé dès le commencement que ce laboratoire ne serait pas uniquement destiné aux enfants suivis au Centre Pédiatrique mais aussi à tous les patients enfants et adultes des environs. Et, conformément à la volonté du Centre, de proposer des soins peu chers pour que le plus grand nombre y ait accès, les examens proposés sont également à bas coût.


Quelques chiffres

Présentation du laboratoire

C’est ainsi que les premiers patients furent accueillis au laboratoire en octobre 2016, initialement 2 fois par semaine, puis tous les jours à partir de février 2017.

Un total de 43 examens est proposé (incluant des examens sanguins, salivaires, urinaires, vaginaux, urétraux, de selles, et l’intradermoréaction à la tuberculine) permettant de répondre à la plupart des demandes concernant toutes les tranches d’âges.

La température du laboratoire est contrôlée chaque jour et les automates sont également testés quotidiennement.

Entre janvier et avril 2018, 1 084 patients sont venus au laboratoire, soit environ 14 par jour. En moyenne chaque patient effectue 3 examens.

Une technicienne (Bettie) travaille actuellement à temps plein au laboratoire et un superviseur est présent 4 heures par semaine.

Depuis que nous sommes arrivés, nous avons connus un pic d’affluence avec 29 patients venus faire des examens en une journée : sportif pour Bettie qui est chargée à la fois de faire les prises de sang et les analyses !

A notre étonnement, en Haïti ce sont les patients eux-mêmes qui font leur propre frottis ! Pas sûr que les résultats soient très fiables…

Dans l’avenir, les sœurs aimeraient développer les analyses microbiologiques, celles-ci n’étant pas réalisées dans le secteur.


L'équipe du Centre

Les autres événements du mois d'avril

Voici brièvement les évènements du mois d’avril :

Sœur Genoveva a dû partir pour 2 semaines en Colombie avant le retour de sœur Ana-Patricia, nous laissant donc l’entière responsabilité du Centre et la gestion de l’équipe. Nous avons connu quelques imprévus pas toujours faciles à gérer : une inondation, une fuite d’eau sur la pompe principale alimentant le Centre pédiatrique et le décès d’un jeune patient.

Une pédiatre espagnole est arrivée au Centre mi-avril pour un mois ; il s’agit du Dr Rosa Maria qui avait déjà travaillé un mois ici l’année dernière. Après avoir passé les premiers jours avec les médecins haïtiens du Centre, elle fait maintenant les consultations avec Bruno qui a le double rôle de médecin-traducteur espagnol-créole !

Au centre pédiatrique plus aucun vaccin n’est réalisé car le gouvernement a jugé trop cher d’en pourvoir chaque centre de santé, et seuls quelques-uns ont la possibilité de vacciner les enfants. Malheureusement ils ne sont pas connus de la population et celle-ci ne se déplace pas pour immuniser les enfants. Ponctuellement, le ministère décide de réaliser des campagnes de vaccinations dans les écoles (les parents ne sont en général pas prévenus de ces actions). Nous avons eu l’occasion d’assister à l’une d’elles pour la diphtérie dans l’école maternelle située en face du Centre Pédiatrique. La scène n’était pas triste avec une file d’enfants en pleurs attendant leur tour et voyant leurs camarades crier au moment de l’injection !

Depuis une semaine, nous sommes heureux de retrouver sœur Ana-Patricia et sœur Genoveva. Après les 2 mois d’absence de sœur Ana Patricia, toute l’équipe du Centre Pédiatrique Marie Poussepin était contente de lui préparer un petit jeu de piste d’accueil pour lui faire découvrir ce qui s’est passé pendant son absence : elle a beaucoup aimé !

Soeur GenovevaLe laboratoire

Le laboratoire (407 ko)


© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Crédits - Nous contacter